CHERCHER UN ARTICLE
FRANÇAIS I ENGLISH
Fermer
NOM
PRENOM
EMAIL
MUSIC
Lydia Lunch

Spoken Word performance
Interview

■ LIRE AUSSI
ARTY John Giorno Interview - Performance
EXPO Patti Smith InterviewLand 250
MUSIC Peaches Impeach my bush.
FASHION WEEK Prêt à Porter Printemps Eté 2010 Paris
MUSIC Le Tigre

Lydia Lunch !?! , pour les ptits’ galopins technoïdes qui ont encore du lait qui leur sortent des câbles midi, je vous sort la ram de mon Atari et je vous dresse un topo …

Musicienne, chanteuse, performeuse, actrice, écrivain, poétesse et photographe, Lydia Lunch fut l’égérie 80’ de l’underground New Yorkais. La rue, la drogue, prostitution, alcool, les magouilles de la survie une jeunesse comme peu en ont, dont peu s’en sortent ...

A 17 ans elle s’implique dans la mouvance No Wave et devient guitariste des Teenage Jesus and the Jerks, de suite ils attirent l’attention d’un certain Brian Eno. Elle fonde les Beirut Slump, puis s’ensuit de multiples collaborations: Nick Cave, Einsturzende Neubauten, Exene Cervenka, Marc Almond, Sonic Youth, Richard Hell, The Birthday Party, James White and The Contorsions, enchaine films, textes et livres, tourne avec Richard Kern … etc. Bref que du très, très beau monde.

S’amusant à botter le cul aux préjugés et à tout ceux (un peu émotifs ?) chez qui le moindre sentiment de rébellion provoque une peur panique !! Elle sort en 1979 Queen of Siam, premier album solo, qui la propulse définitivement au Panthéon des rares qui ont influencé toute une génération d’artistes américains.

Actuellement ancrée à Barcelone, Lydia Lunch continue à produire livres, concerts et performances, distillant son esprit d’indépendance exemplaire (aucun compromis avec les Majors) à travers le monde

Le Spoken Word du Palais de Tokyo nous a captivé par sa vivacité, son rythme et le ton d’une Lydia Lunch nous haranguant, de sa voie rauque, sur sa prose urbaine. Décrivant sa vie, ses expériences, ses histoires. L’attention capturée par un long voyage nocturne et déstructuré, dans nos villes super actives et sans pitiés.

Lydia rebelle, Lydia narratrice, Lydia énerve, Lydia imagine, parfois drôle, parfois même justicière, ses récits poétiques et palpables, à l’égale d’un Burroughs ou d’un Lou Reed, nous propose sans relâche de fréquenter pour un moment le sens réel du mot Authentique !



Jim Nastik
REMERCIEMENTS

Mark Alizart

PHOTOS
Lydia Lunch

VIDEO

Performance / interview Lydia Lunch
Report Sabine Morandini



INFOS

Palais de Tokyo /site de création contemporaine.
13, avenue du Président Wilson
Paris



www.lydia-lunch.org
www.palaisdetokyo.com